La séparation des paires au blackjack: la stratégie

Le blackjack en ligne permet aux joueurs de parier avec un tableau stratégique devant eux. De plus, les grands développeurs de logiciels de jeu, tels que Microgaming, ont une fonction de stratégie intégrée. Le joueur peut choisir la version de jeu automatique, sans même se soucier d’un tableau stratégique. C’est pourquoi de nombreux nouveaux joueurs ne savent rien sur la stratégie au blackjack et ce qu’elle implique. S’ils se retrouvent à une table de jeu réelle dans un casino terrestre, ils risquent de perdre gros. C’est pourquoi il est utile d’apprendre la stratégie de blackjack. Cet article explique l’action de partager une paire au blackjack (split), la stratégie liée à cette division et comment cela fonctionne.

On partage les cartes lorsque les deux premières reçues par un joueur sont de rang égal. Dans une telle situation, le joueur fait la séparation s’il le veut, mais il peut tout simplement continuer à jouer. Comme il s’agit de prendre une décision, on parlera immédiatement d’une stratégie. Lorsqu’un joueur divise une main, il doit placer une autre mise égale à celle d’origine. Les deux cartes égales représentent les deux premières cartes des nouvelles mains et une deuxième carte est alors distribuée pour chaque main. Les deux mains ainsi formées sont jouées de manière indépendante.

La raison derrière la séparation d’une main au blackjack est de transformer une main faible en deux mains plus fortes. La stratégie simple de division dit qu’il faut toujours séparer les 8 et les As et ne jamais séparer les 4, 5 et les 10, et séparer les autres paires à moins que la carte visible du croupier soit 8 ou plus. On va maintenant examiner comment cette stratégie s’inscrit dans la logique.

Mettons qu’on a à gérer deux 8. La valeur de la main est 16. Ce n’est pas une bonne valeur parce que le croupier peut obtenir une main plus élevée. Ce n’est pas non plus le cas de tirer une autre carte parce qu’il est fort possible de dépasser le seuil de 21 et crever. Après avoir séparé la main, le joueur a la chance de tirer des 10 pour chacune des mains résultées, car il y a plusieurs cartes à cette valeur dans le sabot. Il pourrait aboutir à deux mains totalisant 18 points chacune, certes une meilleure position qu’une main de 16. La stratégie est donc, raisonnable.

Prenons maintenant le cas où un joueur reçoit deux 5. La valeur de sa main est 10. Il doit tirer, parce qu’il n’est pas possible de dépasser 21, quelle que soit la carte tirée. Encore une fois, il est plus susceptible de tirer un 10. Les chances sont élevées qu’il obtienne une valeur proche de 20. Qu’advient-il s’il partage? On peut bien s’attendre à obtenir deux mains d’une valeur proche de 15. Ainsi, les deux mains seront plus faibles. Par conséquent, il serait insensé de séparer la paire initiale.

Voyons maintenant la troisième règle simple du partage: ne pas séparer la paire si la carte du croupier est 8 ou plus. Dans ce cas, le croupier pourrait obtenir une main d’une valeur proche de 18. Il s’agit d’une main très forte et généralement le joueur perd contre de telles mains. C’est pourquoi il est inutile de doubler le potentiel de perte en séparant la paire.

Il n’est pas obligatoire de gagner chaque fois qu’on suit ces conseils, mais sur le long terme, cette stratégie s’avère gagnante.

Treize nouveaux tournois de blackjack sur Crazy Slots Casino

Même s’il s’appelle Crazy Slots Casino, ce site de jeux s’assure de prêter beaucoup d’attention à tous les joueurs fidèles. Les passionnés du blackjack n’y font pas exception.

Bien que l’accent soit mis sur les machines à sous, Crazy Slots Casino ne peut pas nier l’attractivité du blackjack. En conséquence, il propose pas un ou deux, mais treize tournois de blackjack au cours du mois de mai.

En utilisant la stratégie de base de blackjack, les joueurs devraient être en mesure de profiter au maximum de ces compétitions de blackjack. Celles-ci se dérouleront tous les lundis, mercredis et vendredis du mois, à partir de 8h pm.

Les joueurs concurrenceront sur une variation du jeu connue sous le nom de Vegas Strip Blackjack. L’entrée est abordable pour tout le monde – seulement 0,99$ et les prix seront distribués aux 41 meilleurs joueurs. Les prize pool seront différents pour chaque compétition.

Crazy Slots Casino propose actuellement quatre versions de blackjack: Perfect Pairs Blackjack, Vegas Strip Blackjack, European Blackjack et Progressive Blackjack. Ayant cette sélection à l’esprit, les joueurs devraient penser à « privilégier la qualité à la quantité ».

Crazy Slots Casino fonctionne avec un logiciel fourni par Vegas Technology. Tous les nouveaux membres ont droit à un bonus de premier dépôt de 100% jusqu’à 777$. Donc, inscrivez-vous et ne ratez pas les tournois de blackjack de mai!

Le « surrender bet »

Au blackjack, l’abandon de la main est une option à laquelle le joueur peut recourir pour abandonner (surrender) sa main et récupérer une moitié de sa mise. Les joueurs pensent généralement que le « surrender bet » – pari d’abandon est l’un qui favorise la maison. Est-ce complètement vrai?

Qu’il soit hâtif ou tardif, l’abandon est une option autorisée dans certains casinos. Le joueur renonce à la moitié de sa mise après avoir vu la carte du dealer. Entre les deux, l’abandon hâtif est beaucoup plus avantageux pour les joueurs.

Dans le cas de l’abandon hâtif, le casino permet au joueur de se rendre et renoncer à la moitié de son pari avant que le croupier vérifie la carte cachée. Cela réduit l’avantage du casino à 0.6%, ce qui fait de l’abandon rapide l’une des plus favorables règles de jeu et c’est pourquoi peu de casinos l’autorisent.

L’abandon tardif, plus fréquent dans les salles de jeu, permet au joueur d’abandonner une main après que le croupier a vérifié la carte cachée pour un blackjack. S’il a un blackjack (21), le joueur perd. La règle réduit l’avantage du casino à seulement 0,08%, mais c’est toujours l’une des plus sophistiquées démarches au blackjack et un avantage pour le joueur.

Alors, quel est le meilleur moment pour hisser le drapeau blanc? L’abandon est optimal lorsque le dealer montre un 10 ou un As et le joueur a un 16 rigide (la main rigide est celle dans laquelle l’As est compté comme un 1 et non comme un 11). Un 16 perdra dans 41% des situations. La pire perte est lorsque le croupier montre un 10. La meilleure stratégie de jeu dans cette situation est d’abandonner la main et réduire les pertes.

Donc, chaque fois que vous êtes autorisé à abandonner la moitié de votre mise pour le privilège de ne pas jouer une mauvaise main, considérez-le plutôt un aveu de défaite qu’un jeu vraiment intelligent.

Blackjack Plus 3 – les meilleurs jeux de cartes en un seul

Blackjack Plus 3 est le jeu qui combine le blackjack et le poker – les plus populaires jeux de cartes du monde. A une table de Blackjack Plus 3, au centre de l’action il y a le jeu traditionnel de blackjack, auquel on ajoute un pari subsidiaire du poker à 3 cartes.

Appelé aussi Blackjack Plus 3-Card Poker ou simplement 21+3, Blackjack Plus 3 est un jeu de plus en plus demandé par les joueurs, dans les casinos en ligne et terrestres.

Même si la combinaison de deux jeux peut paraître compliqué, le Blackjack Plus 3 est en fait assez facile. Avant de commencer effectivement à jouer, on doit placer deux mises distinctes: l’une pour la main de blackjack et l’une pour la main de poker à 3 cartes. A de nombreuses tables de Blackjack Plus 3, le pari subsidiaire est facultatif.

Le croupier distribue les cartes comme au blackjack traditionnel, deux cartes face visible à chaque joueur, une carte face visible et l’une face cachée à lui-même. Les deux premières cartes du joueur plus la carte face visible du croupier constituent la main de poker à 3 cartes du joueur. Cela signifie qu’il saura immédiatement s’il a gagné son pari subsidiaire. Le reste du jeu suit les règles de mises du format « joueur vs croupier ».

Au Blackjack Plus 3, il est important de retenir que les deux paris sont joués de manière indépendante. De cette façon, le joueur peut gagner l’un ou ses deux paris, ou perdre les deux. Mais une mauvaise main de blackjack ou de poker à 3 cartes n’affectera pas l’autre moitié du jeu et les joueurs pourront encore faire toutes les manoeuvres habituelles dans un jeu de blackjack traditionnel.

Le marché français des jeux, plus près de l’ouverture

Le mois d’avril est un mois de référence pour le marché français des jeux en ligne. Le 6 avril, le Parlement a voté le projet de loi qui légalise et réglemente le poker en ligne, les paris sportifs et les courses de chevaux. Le projet de loi met fin au monopole d’Etat sur les paris en ligne, permettant aux opérateurs internationaux privés d’offrir des jeux aux clients français.

Le projet de loi a été adoptée par une majorité parlementaire de 299 voix contre 223 et devrait entrer en vigueur juste avant le début de la Coupe du Monde de Football, organisée en Afrique du Sud. Ceux qui s’opposent au projet devraient chercher les moyens de faire annuler la loi par la Cour Constitutionnelle, mais pour le moment, les passionnés des jeux ont toutes les raisons de se réjouir.

« Ce texte va nous permettre de tarir progressivement le marché noir des jeux en ligne en créant une offre légale qui obéit aux règles », a déclaré le ministre du Budget François Baroin. « Le nouveau projet de loi oblige les opérateurs privés à demander une autorisation auprès d’un régulateur, par laquelle ils se conformeront aux règlements imposés par l’Etat. La loi interdira également le jeu des mineurs et renforcera les mesures visant les sites illégaux ».

Une fois la loi promulguée, l’Etat prélèvera un impôt de 7,5% sur les paris sportifs et 2% sur les mises au poker en ligne. Une partie de ces taxes ira aux campagnes de lutte contre la dépendance aux jeux.

Le jeu en ligne en France est actuellement contrôlé par les deux monopoles d’Etat, le PMU et la Française des Jeux. Comme le duopole n’est plus en jeu, les sites de paris et les annonceurs se disputeront le succès sur le nouveau marché.

Les organisations média ne se tiennent pas à l’écart de ce marché. Le groupe Metropole 6 (M6) a récemment conclu un accord sur quatre ans avec Mangas Gaming. Cet accord permettra aux filiales Mangas, Everest Poker et Betclic, de déployer leurs offres de paris sur les sites web de M6 et de sponsoriser le contenu sportif et de poker sur ses neuf chaînes numériques.

« Nous sommes enchantés de la visibilité que M6 offrira à nos marques et services tant sur les chaînes et sites web et particulièrement dans le secteur du poker », a déclaré Nicolas Béraud, le directeur général du groupe.

Les nouvelles impliquant Mangas Gaming, Everest Poker et M6 viennent peu après que la société mère d’Everest Poker – Ultra Internet Media – a intenté une poursuite contre Harrah’s pour violation de contrat. Cette poursuite est centrée sur la chaîne de télévision RTL9, qui a manqué au contrat, en affichant le logo de Full Tilt Poker au lieu du logo Everest Poker.

Outre cette poursuite, Everest menace de cesser la sposorisation WSOP pour cette année. En 2008, Everest a payé à Harrah’s 6,2 millions de dollars, la somme s’élevant à 7,9 millions en 2009. En 2010, Harrah’s devrait recevoir d’Everest Poker 8,4 millions de dollars.

« Malheureusement, puisque c’est un procès en cours, nous ne sommes pas actuellement en mesure de nous prononcer sur la question », a déclaré un porte-parole d’Everest Poker. Harrah’s n’a pas publié encore une déclaration officielle.

Everest Poker, qui continue de croître en popularité en Europe, puise la plupart de ses revenus du marché français.

Le blackjack à un seul paquet de cartes

Le jeu de blackjack dévoile le plus facilement ses secrets aux débutants lorsque le casino utilise un seul paquet (sabot) de cartes. Comme ça, les concepts de la stratégie du blackjack deviennent intelligibles et l’apprentissage, plus facile. Mais la mauvaise nouvelle est que la plus simple version de blackjack est de moins en moins fréquente à cause de la popularité croissante du comptage des cartes et des efforts conséquents des casinos pour l’enrayer.

Pourquoi le blackjack à un seul sabot est-il plus facile à maîtriser? Franchement, car il y a moins de cartes et moins de cartes signifie moins de possibilités. Si quelqu’un compte ses cartes lorsqu’il joue au blackjack, un seul paquet rend l’application de la stratégie correcte extrêmement facile. La plupart des stratégies de base trouvables en ligne sont le mieux appliquées au blackjack à un seul paquet de cartes.

Ce qui est particulièrement agréable à cette version de jeu, c’est qu’il y a peu de controverse sur le bon moment pour tirer, rester, doubler ou couper. Avec une recherche rapide, on peut trouver un tableau des stratégies du jeu et celles s’appliquant au blackjack à un seul sabot seront les mêmes. C’est un moyen facile de s’assurer la bonne décision à chaque jeu et lorsqu’on joue au blackjack en ligne on n’a même pas besoin de mémoriser les informations, il suffit d’ouvrir une seconde fenêtre à côté de l’écran de jeu ou imprimer les tableaux et les garder.

Si vous avez l’intention d’intégrer un système de comptage des cartes dans votre stratégie de blackjack, alors il est beaucoup plus facile avec un seul paquet. Même si vous ne pouvez voir les cartes des autres joueurs qu’à la fin de la partie, vous serez en mesure de calculer les cartes restantes dans le sabot plus rapidement. De cette façon, vous vous ferez une idée plus précise de ce qui se passera si, par exemple, vous tirez tout en ayant une main délicate.

Les règles et les actions fondamentales au blackjack

Il y a deux façons de jouer au blackjack. La première est avec les cartes à face découverte. Cela signifie que les cartes sont distribuées aux joueurs tout en exposant le côté à nombres et à figures. Les joueurs ne peuvent pas toucher les cartes et c’est la raison des fameux signaux de la main indiquant aux participants l’action suivante. Tous les parties où l’on utilise un seul paquet de cartes sont jouées à face découverte. Le jeu à face cachée est une version ancienne et, si les joueurs sont autorisés à toucher les cartes, ils ne peuvent le faire que d’une seule main. Cela est souvent une source de confusion pour les joueurs habitués à manipuler les cartes avec les deux mains aux jeux comme le poker. Dans les deux variantes, le croupier n’expose qu’une seule carte à face découverte.

Une fois assis à la table de blackjack, le joueur doit placer un pari. Après que tout le monde a fait les paris, les parieurs, y compris le croupier, reçoivent chacun deux cartes. Une fois les mises placées et les deux cartes distribuées, vous aurez plusieurs options:

- Tirer (draw): Pour se rapprocher du 21, un joueur peut décider de tirer une autre carte. Ce choix est fait connaître par des signaux de la main, car les commandes verbales ne sont pas autorisées. Faites attention à bien réfléchir avant de tirer une autre carte. Si après le tirage, votre main dépasse 21, elle est « brûlée » et vous perdez la mise entière.

- Rester (Stay) ou décliner une autre carte. On peut choisir de ne plus accepter de cartes. La raison derrière cette option est probablement, une main considérée plus forte que celle du croupier.

- Doubler (Double Down): c’est le plus complexe mouvement au blackjack en raison du grand nombre de variations des règles. Un double down se passe quand un joueur double la mise de départ (c’est la règle universelle, pas d’autres valeurs acceptées). Le joueur place une pile de jetons égale à celle originale et ce faisant, il accepte une autre carte. Certains casinos limitent le droit de doubler aux mains totalisant 10 ou 11. Les joueurs de blackjack anglais (pontoon) ne peuvent doubler que sur les cartes comptées de 9 à 11.

- Partager (Split): Si vous avez de la chance, vous pouvez recevoir deux cartes identiques au premier tirage. Dans ce cas, vous pourrez choisir de partager la paire. Pour faire cela, vous placerez un second pari égal au pari original. Le croupier distribue alors une autre carte et le jeu se poursuit.

- Abandonner (Surrender): cette action implique la cession de 50% de la somme misée pour quitter la partie et la main en cours. De nombreux casinos ont des règles spécifiques interdisant ou autorisant cet abandon seulement à certains moments.

Les bases du blackjack

Le blackjack est l’un des plus populaires jeux de cartes grâce à ses règles en apparence simples et à une caractéristique unique: la capacité d’utiliser des stratégies avancées pour diriger l’avantage du casino vers les joueurs expérimentés. Une fois qu’on comprend les bases du blackjack, on pourra mettre en oeuvre les astuces et les conseils plus avancés.

Le blackjack se joue avec un ou plusieurs paquets de cartes, chacune comptant 52 cartes. Les paquets utilisés  dans un seul jeu varient de 1 à 8. Le nombre de joueurs  – outre le dealer – va de 1 à 6. Les cartes des paquets simples ou doubles sont distribuées manuellement. Dans les casinos de grande classe, les cartes sont mélangées à l’aide d’un sabot.

La valeur des cartes:
- les cartes de valeur inférieure (2, 3, 4, 5, 6, 7, 8,9, 10) prennent leur valeur nominale
- les Rois, les Reines et les Valets comptent 10 points
- les As peuvent être considérés comme 1 ou 11

Le but du jeu est d’être le premier à obtenir une main totalisant 21 points, mais le véritable objectif du joueur est de battre la main du croupier, qui essaie également d’arriver à un total de 21 sans le dépasser.

Il y a quelques règles clés qui sont en faveur des joueurs, plus particulièrement la règle selon laquelle le croupier doit tirer une carte (hit) si la valeur de sa main est 16 ou moins et rester (stand) si ses cartes totalisent 17 ou plus. Bon nombre de casinos ont une variante où le croupier continue à tirer jusqu’à ce qu’il obtienne un 17 « léger » (soft 17), appelée aussi main facile. Une main facile est celle dans laquelle l’As est compté comme un 11, à la différence d’une main rigide (hard), où l’As est compté comme un 1. La combinaison la plus typique de 17 facile est un As et un 6. En fait, c’est un désavantage pour le joueur, car il donne au croupier une chance d’améliorer sa main.

La meilleure main est le « blackjack naturel » de deux cartes. Cette main peut être obtenue en tirant un As et ensuite une carte qui vaut 10. Si le croupier a lui aussi un blackjack, on est dans une situation d’égalité (tie), appelée aussi « push » ou « stand off », qui ne peut vous payer que le montant originaire (« even money »).

Les casinos ont généralement plusieurs tables de blackjack où le montant des paris minimum et maximum varie. La moyenne des paris minimum est 1$ et la moyenne des paris maximum est de 2000$. Les casinos virtuels proposent en général un minimum de 1$ et un maximum de 500$.